20 km de Lausanne : meneur d’allure

20 km Lausanne

Meneur d’allure aux 20 km de Lausanne

Samedi 25 avril 2015 j’ai pris part aux 20 km de Lausanne en tant que meneur d’allure. Objectif : 02h10

Les coulisses d’un meneur d’allure

Le rendez-vous était pris avec les autres meneurs et notre maître de cérémonie Daniel Laubscher qui organise nos rencontres avec sérieux et beaucoup de sympathie. Et quand on a rendez-vous au stade Pierre-de-Coubertin, plus particulièrement dans le vestiaire des arbitres, on sait que « ça ne plaisante pas ». Donc on se retrouve à 16h45, 10 gars qui racontent anecdotes de courses, aventures en tant que meneur d’allure et on se prépare juste avant le briefing (pour les consignes de course) dans une ambiance décontractée et bon enfant. Le plus long dans cette préparation est d’accrocher les dossards avec les épingles sur les t-shirts (vous imaginez donc bien la grande difficulté inhumaine qu’on nous fait vivre). Ensuite nous installons les ceintures qui vont tenir les drapeaux que nous aurons dans le dos. Là on rigole un peu moins quand on se rend compte que celui du collègue ne tient pas correctement ou peut blesser. Mais quand on est meneur il faut aussi être débrouille et nous trouvons toujours une solution !

Il est environ 17h30, rendez-vous sur le podium pour les photos de l’organisation et nous allons ensuite nous échauffer, voire nous réchauffer car la pluie a fait son apparition. Quelques coureurs viennent discuter avec moi, ils me demandent quelques conseils de dernières minutes, je sens le stress et le trac très forts chez certains, ce n’est pas le moment de faire de « gags à 2 balles » car ils ne sont vraiment pas dans l’ambiance d’un spectacle humoristique. En tant que meneur d’allure le chrono pour lequel nous sommes engagés est bien en-dessous de nos capacités. Nous avons la mission de tenir le rythme et d’arriver au bout mais nous n’avons pas du tout la même tension que certains coureurs qui vivront un véritable défi.

Vers 18h00, je rejoins tranquillement le bloc de départ numéro 6. Nous partons dans 15 minutes…

20km Lausanne dossardsMeneur d’allure et stratégies

Il y a 2 stratégies bien distinctes : être un métronome ou réguler la vitesse suivant le profil de la course. J’ai fait le choix du métronome (6:30 au km – 9,2 km/h) autant sur le plat, qu’en montée ou dans les descentes. Mon collègue Eric sur le même chrono à régulé, moins vite dans les montées et un peu plus rapide en descente et plat.

Feedback des 20 km de Lausanne

Malgré la pluie qui a été quasi torrentielle par moment, trempé jusqu’aux os et baskets dites « bassines », l’ambiance était très sympa. Evidemment un coureur avec des verres IBS ne passe pas inaperçu et j’ai reçu le doux surnom de la mouche :-)

Grand plaisir aussi de revoir des potes coureurs, de papoter et de prendre beaucoup de plaisir à courir sur ce très joli parcours. expérience à renouveler, soit en tant que meneur d’allure ou alors pour mon propre chrono.

Un grand merci également aux organisateurs qui nous chouchoutent du début jusqu’à la fin (c’est-à-dire aussi après la course).

Longue vie aux 20 km de Lausanne !

20 km Lausanne 2015 meneurs d'allures

20 km Lausanne 2015 meneurs d’allures

 

 

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] année est une année riche en événements pour ma part : meneur d’allure aux 20 km de Lausanne, dernière année en tant que directeur du Tour du Chablais, parrain du Cross du Cubly, le Tour de […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *