Meneur d’allure semi marathon Lausanne 2016

Meneur allure Lausanne 2016

Meneur d’allure en 02h10

Ce week-end avait lieu le Lausanne Marathon. C’est pour moi toujours un plaisir d’y participer, même si la distance reine m’a déjà posé quelques soucis ! Mais cette fois-ci j’étais engagé sur le semi-marathon comme meneur d’allure via le Club Spiridon Romand. C’était ma 2ème participation avec ce rôle de pacer lors de cette manifestation. Je tourne en général aux alentours de 01h35 sur le 21.1 km mais pour être certain d’être « facile » et de mener les coureurs à bon port, je m’inscris sur des chronos de 2h ou 2h10. Cela me permet de papoter, d’encourager les runners et aussi le public (qui par endroit est vraiment très calme 😉 ). Bon j’avoue j’ai terminé à Ouchy avec 14 secondes d’avance

Jour J

J’adore ces moments d’avants course durant lesquels nous nous retrouvons avec tous les autres meneurs du semi. On se raconte l’année écoulée, nos projets, les anecdotes, les bobos, la stratégie que nous allons mettre en place et nous nous équipons avec nos drapeaux. Nous passons ensuite à la photo de groupe et à celle sur la ligne de départ (avec Laura Hrebec qui gagnera cette nouvelle édition en 01:16:27). Et jusqu’au top départ c’est l’occasion de revoir ou de faire connaissance avec une multitude de personnes, et ça : j’adore !

lausanne-marathon-2016-abry-2La course

On a beau être meneur d’allure, le premier km est toujours un peu trop rapide, nous sommes nous aussi embarqués par le mouvement de foule et les gps s’affolent. J’écris « les » car par expérience il vaut mieux avoir 2 gps… il m’est arrivé que le mien me fasse quelques surprises…

Ensuite, ce n’est que du bonheur sur ce très joli parcours dans le Lavaux en longeant le lac Léman. De la Tour-de-Peilz jusqu’à Lausanne le profil est vallonné. Il n’est pas difficile mais je suggère de travailler le dénivelé aux entraînements afin d’avoir assez de ressources physiques pour cette course.

La météo était top pour courir ! Les coureuses et coureurs qui me suivaient étaient particulièrement enjoués, ils n’ont rien lâchés jusqu’à la ligne d’arrivée. Quelques encouragements à celles et ceux qui étaient partis certainement un peu vite ou qui subissaient quelques bobos et que nous dépassions à partir du 13ème kilomètre. Un arrêt rapide auprès d’un samaritain pour signaler l’arrêt d’un coureur qui était en difficulté le long de la route (blessure au genou). Sinon juste du bonheur de faire partie de notre grande famille.

Meneur allure Lausanne 2016

Meneur allure Lausanne 2016

L’arrivée

Aaaah les 2 derniers kilomètres où l’on sent l’impatience d’arriver ! C’est là qu’il faut trouver les mots justes pour ceux qui sont dans le dur, et dans les derniers mètres les encourager à me passer devant pour être en-dessous de leur objectif de 2h10.

C’est fait ! Accolades, bises, serrages de mains ! Nous récupérons nos médailles, nous prenons le ravito, nous refaisons la course… et quel plaisir de voir tous ces sourires ! Durant ces plus de 2 heures de running certains se confient et je sais que pour eux (avec leurs propres raisons) c’est un véritable défi de passer la ligne d’arrivée. La récompense du meneur d’allure ? Cette phrase : « Sans toi j’aurais lâché ! »

Un grand merci pour votre confiance (coureuses, coureurs, organisateurs, Club Spiridon Romand) et peut-être bien à l’année prochaine !

Prochain Lausanne Marathon : 22 octobre 2017


Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Stéphane Abry

Stéphane Abry

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Mes hashtags : #ultrabry #ultramarathon #abry #teamUR #mizuno #o2score #powerbar