Renforcement musculaire

valerie-jermann-sephane-abry

Je vous en parlais il y a quelques jours, j’ai décidé (enfin) de faire du renforcement musculaire ! Comme je souhaitais travailler correctement, prendre les bonnes postures, rester motivé avec cette nouvelle activité et suivre une progression logique je n’ai pas fait le choix d’applications, au contraire j’ai préféré être accompagné en vrai, en réel par une coach (Valérie Jermann).

L’avant

Un premier rendez-vous avec Valérie nous a permis de définir mes objectifs par rapport à l’ultramarathon : renforcer particulièrement le buste, les bras et sans oublier les jambes avec des mouvements dont je n’ai pas l’habitude. Surtout dans l’amplitude !

walking-lunge

Walking lunge

Première séance de renforcement musculaire

Aujourd’hui avait lieu notre première séance. Entraînement à l’air pur, au frais ! On s’était à peine dit bonjour que Valérie m’a tout de suite mis dans le bain : échauffement en footing (là je fais encore le malin) et des burpees. L’objectif du jour est qu’elle voit où j’en suis dans ma forme physique (hors course à pied). Elle m’explique les mouvements, me donne les consignes pour les postures à respecter afin d’éviter les blessures et elle m’en fait la démonstration.

Durant une heure, elle va me faire enchaîner des exercices que j’ai vus (vidéos) mais que je n’avais jamais pratiqués. On va bosser les triceps, les quadriceps, les ischios, la ceinture abdominale, faire monter le cardio avec des sprints après des séries de walking lunge…

Je découvre « un monde », je prends conscience de certains manques et je termine complètement satisfait de ce premier cours car je le vis comme une « révélation ». Peut-être que révélation est un peu fort… mais je vois déjà les intérêts pour ma pratique de l’ultrafond. Un bon complément pour améliorer ma passion de la course et gagner en tonicité !

J’avoue : après cette séance, je suis fatigué, claqué et les premières courbatures apparaissent !

La suite

Les entraînements sont donc programmés 3 fois par semaine, on y ajoute des séances d’assouplissements et évidemment je garde les entraînements running. Il va falloir juste trouver le bon rythme pour éviter le surentraînement.

Photos du buste « avant/après » ? On y pense 😉


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Mes hashtags : #ultrabry #ultramarathon #inspiration #motivation #abry