Le mental un muscle à entretenir régulièrement

Muscler son mental

Lorsque l’on parle de préparation mentale, ça veut bien dire ce que ça veut dire : préparer son mental ! C’est donc un entraînement qui l’est bon de réaliser régulièrement, voire quotidiennement, suivant vos objectifs et votre façon de vivre votre vie d’ultramarathonien ou d’ultratrailer.

Comme la préparation stratégique d’une course, l’entraînement physique ou encore le côté technique d’une course (je pense là particulièrement aux trailers), il est important de muscler votre mental.

Ma récente expérience

Pour celles et ceux qui l’ont vécu, il suffit de faire une longue pause voulue ou non (blessure par exemple) pour s’apercevoir que le mental est tout à coup moins performant, moins aiguisé… notre cerveau cet organe exceptionnel peut aussi très facilement devenir une vraie « feignasse ». Bossez moins votre mémoire et elle devient moins bonne. Lisez peu et la concentration sur les textes perd en efficacité. Réalisez peu une tâche et vous aurez plus de peine à vous y remettre etc. Bien sûr, il suffit de réactiver les processus et les bonnes habitudes reviennent… idem pour votre mental.

(Je vous invite à vous intéresser à la neuroplasticité pour mieux comprendre le phénomène de réactivation).

Pour ceux qui me suivent régulièrement, vous savez que je suis passé il y a quelques mois par un gros manque d’envie de courir. Ma tête était ailleurs avec d’autres préoccupations. Quand j’ai repris mes sorties (en dehors du fait que j’avais le physique à retravailler) j’ai constaté que mon mental ne suivait plus comme avant. Alors que j’en avais fait une force, je me trouvais dans une situation assez inconfortable : difficulté à tenir mes objectifs, patience mise à mal, plus de peine à déclencher mes pensées positives… bref il me fallait remuscler mon mental et retrouver les bonnes habitudes.

Au lieu de paniquer, j’ai remis en place mes fondamentaux en réactivant petit-à-petit les processus longuement entraînés par le passé.

Pour ma part j’agis sur la visualisation et surtout sur mon dialogue interne (la manière dont je me parle). Si en courant je commence à me dire que mon entraînement a assez duré, que je serais mieux devant mon ordi en sirotant un soda ou que je me trouve toute autre excuse pour rentrer… eh bien ! je risque de le faire et de créer une habitude.

Hier encore, une partie de moi m’encourageait à courir et en même temps je me disais que marcher n’était pas très grave. Et c’est vrai, marcher ne changerait pas le court de la vie. Cependant il est facile de tomber dans ce cercle vicieux alors que notre corps est tout à fait apte à courir. En prenant conscience de mes pensées et de mon dialogue intérieur, j’ai switché en passant de « marcher serait plus cool » à « je peux courir encore quelques minutes ». Du coup, que s’est-il passé ? Je n’ai pas arrêté ma course et cela m’a permis de faire l’expérience du possible et de retrouver de la satisfaction, celle de l’avoir fait !

De plus cela crée une nouvelle expérience positive que j’intègre et qui me servira de ressource : j’ai réussi, je peux le refaire, j’en suis capable malgré la difficulté.

En quoi cela est utile de forger son mental ?

Bossez votre mental pour agir évidemment sur vos pensées, mais aussi vos ressentis et émotions, et vos comportements de coureur pour :

  • Gérer votre stress et votre anxiété
  • Mieux supporter la fatigue, les douleurs musculaires
  • Développer votre patience
  • Rester lucide (surtout lors de très longues distances. Note perso : cela mériterait un article)
  • Vous détacher du regard des autres
  • Atteindre vos objectifs
  • Booster votre motivation
  • Mieux vous connaitre (forces et faiblesses)
  • Avoir les bonnes réactions quand vous êtes dans le dur
  • Maintenir des pensées positives
  • Utiliser vos ressources au bon moment
  • Rester centré sur vos sensations et savoir les décoder

Conclusion

En musclant votre mental vous vous donnez plus de chance de réussir et ces forces apprises dans votre activité de coureur pourront être transposées dans votre vie de tous les jours ou dans votre job. Il y a donc tout à y gagner 😉

Besoin d’un accompagnement pour muscler votre mental ? J’en parle volontiers avec vous


Partageons sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Sur Facebook & Instagram

Livre

« N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions et sur Amazon

Hashtags

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie