Visualisez correctement votre réussite

Ultramarathon visualisation

La visualisation dans la préparation mentale est une technique très puissante pour réussir vos courses d’ultramarathon. En quelque sorte, elle donne la ligne de conduite à votre cerveau et permet de définir le but à atteindre dans les meilleures conditions.

S’imaginer comment vous allez réussir va déclencher des pensées et ressentis positifs. Vous pourrez définir vos comportements, votre gestuelle de coureur et ancrer en vous une forte ressource positive.

Je prends souvent l’exemple des skieurs que l’on voit avant leur descente refaire mentalement la piste. On les observe totalement concentrés et mimant la course parfaite pour eux. Cette visualisation a peut-être été répétée des dizaines de fois, voire des centaines, pour que le cerveau s’imprègne totalement de l’objectif. Cela peut paraitre étrange, mais pour notre cerveau c’est « comme si » c’était vrai. L’idée est de « tout simplement » reproduire physiquement ce qui a été travaillé mentalement. Ces skieurs voient et ressentent la piste, la glisse, la neige, leurs jambes, leurs corps, leur vitesse… ils y sont, ils vivent déjà leur compétition. Ils se préparent à être au top.

Comment travailler votre visualisation ?

Le principe de la visualisation est simple. Cependant cela demande de la discipline et de la constance dans votre préparation mentale. Il est toujours utile de rappeler que sans persévérance et entraînement il est illusoire de vouloir performer 😉

L’idéal est de vous poser chaque jour plusieurs minutes. Par exemple avant de vous endormir ou à tout autre moment qui vous conviendra. Fermez les yeux et imaginez votre course parfaite (comme les skieurs). Visualiser ne concerne pas que les images. Entendez les sons, votre chanson préférée si vous aimez courir en musique, les encouragements de vos proches aux ravitos. Soyez aussi attentif à votre dialogue interne (comment vous vous parlez). Répétez vos phrases ou mots qui vous motivent. Vivez à fond, profondément votre ultra, comme si vous y étiez. Ressentez les sensations positives. Courez en vous voyant réussir votre épreuve jusqu’à la ligne d’arrivée.

Quels sont les points à respecter ?

  • Avant : plongez-vous dans votre ultra sur route ou dans votre ultratrail. Au risque de me répéter, recommencez cette visualisation positive tous les jours pour ancrer fortement cette expérience interne.
  • Attention : votre objectif doit rester réaliste et réalisable… si vous courez les 100 km en 12 heures, vous voir passer du jour au lendemain en-dessous de la barre des 8 heures ne l’est peut-être pas 😉
  • Pendant : la route et les chemins sont longs… réactivez cette ressource le nombre de fois nécessaire durant votre compétition afin de faire resurgir les ressentis positifs. Encouragez-vous. Développez votre motivation interne en pensant à la satisfaction que vous aurez d’avoir réussi.
Ultramarathon visualisation

Ultramarathon visualisation

La visualisation, une baguette magique ?

Non ce n’est pas une baguette magique. C’est un outil qui va vous mettre dans de meilleures conditions de course et qui vous offrira plus de chances de réussir. La qualité de votre entraînement mental fera la différence. Issue de l’observation du comportement humain, la visualisation vous permet de mieux aborder votre ultra car nous sommes guidés par les buts.

Transposer la visualisation à d’autres domaines de votre vie ?

« Transposer » est très souvent utilisé en coaching. Ce que nous apprenons dans un domaine (ici le sport) peut être transposé à d’autres domaines de votre vie. Dans le cas qui nous occupe, la visualisation vous servira pour parler en public, mieux aborder un entretien, être plus à l’aise dans vos journées etc… C’est un outil puissant qui mérite d’être utilisé ou au moins d’être essayé pour en retirer un maximum de bénéfices.


Partageons sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Sur Facebook & Instagram

Livre

« N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions et sur Amazon

Hashtags

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie