Centrez vos objectifs en course à pied pour être plus performant

Centrez vos objectifs en course à pied

Centrez vos objectifs en course à pied

Pour arriver au résultat souhaité il est impératif d’avoir un but. Les personnes qui réussissent ce qu’elles entreprennent partagent donc cette caractéristique : elles sont capables de définir précisément leurs objectifs. Centrez vos objectifs en course à pied et vous vous donnerez plus de chance de réussir vos compétitions.

Pour changer et, en fait, pour mener n’importe quelle action vers la réussite, vers l’efficacité, il est indispensable d’avoir un point de mire.

Quelques présupposés :

  • Si nous n’avons pas d’objectif, notre cerveau prend nos craintes comme objectif et cela nous mène inévitablement dans une impasse. Ou il choisit un but au hasard et cela nous mène à une espèce de demi-échec.
  • Si nous avons des objectifs multiples, notre énergie cérébrale est dispersée et cela nous mène vers un demi-succès.
  • Avec un objectif précis, toute notre énergie est concentrée vers la réalisation de ce but, nous mobilisons les réserves de notre cerveau et c’est la route vers le succès.
  • Si vous ne savez pas où vous aller n’importe quel chemin fera l’affaire…
  • Fixez-vous des objectifs à long terme, votre inconscient se chargera de les réaliser.
  • Si vous connaissez votre objectif, nombreux sont les chemins qui vous y conduiront.
  • « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » (Sénèque).
Centrez vos objectifs en course à pied

Centrez vos objectifs en course à pied

A savoir sur l’objectif :

Il s’agit d’une projection vers le futur dont la précision, la richesse et la qualité nous aideront à :

– Trouver l’énergie nécessaire pour l’atteindre.

– Définir les meilleures opérations à effectuer.

– Etre pleinement satisfait de l’avoir atteint.

Toute représentation vague, floue, imprécise :

– Reste en grande partie non consciente et ne permet donc pas d’y réfléchir, de l’améliorer et de choisir réellement.

– Diminue le plaisir du résultat car il n’y jamais de sentiment de l’avoir vraiment atteint.

– Diminue l’énergie disponible car il n’y a ni but, ni anticipation d’une satisfaction.

Intérêt de bien former et bien formuler un objectif :

-> Un objectif bien formé est généralement atteint !

Un objectif correctement formé a toutes chances d’être atteint. Pour s’assurer qu’il est correctement formé, il convient de vérifier, étape par étape, qu’il répond bien aux critères suivants :

Précis

– Formulé positivement (Préférez ce que vous voulez à ce que vous ne voulez pas…)

– Spécifique

– Contextualisé

– Daté

Réaliste

– Sous votre contrôle et dépendant exclusivement de vous.

– Reconnu comme pouvant être raisonnablement atteint compte tenu des contraintes et du contexte.

Écologique

– Avant tout auquel vous tenez : finalisé par un but (on appelle cela l’effet, c’est-à-dire l’objectif de l’objectif). Exemple : objectif, 3o mns aux 10 km. Effet, être sélectionné pour une course d’un plus haut niveau.

– Prenant en compte les intérêts des différents intéressés (ex : équipe).

– Sans conséquences internes ou externes inacceptables (congruence).

– Sauvegardant les bénéfices secondaires (si vous courez par pur plaisir votre objectif ne doit pas vous enlever ce bénéfice, au risque de ne pas réussir).

Mesurable

– Les critères personnels d’accomplissement sont connus (« Je saurai que j’aurai réussi mon objectif parce que je verrai… j’entendrai… »). Cherchez des critères concrets.

– Les critères extérieurs sont également connus. Vérifiables. « Chaque fois que je réussi ma course mon époux et mes enfants me félicitent »

Centrez vos objectifs en course à pied

Centrez vos objectifs en course à pied

Bien former un objectif

  • Utilisez des verbes qui définissent une action précise et si possible en termes de « JE » plus impliquant.
  • Exprimez l’objectif de façon positive
  • Précisez les termes employés. Exemple : « … mieux gérer mon temps » -> Que veut dire « mieux » ? Qu’est-ce que « mieux » veut dire précisément ?
  • Faites la différence entre un « objectif » et un « projet » (différence marquée en Programmation Neuro Linguistique, la PNL). En PNL un objectif est précis (demain à 09h je cours), alors qu’un projet reste vague (un jour je courrai).
  • Soyez réaliste. Est-il possible d’atteindre cet objectif ? Avec quels moyens ? Dans quels délais ?
  • Différenciez l’objectif à atteindre, la méthode pour y parvenir et les moyens employés pour l’atteindre. Vous voulez quoi ? 10 mns de gagner sur un parcours ? 20 secondes de mieux au kilomètre ? Courir en negativ-split ?
  • Différenciez l’objectif prioritaire des secondaires : « Finir mon trail en 6h » vs « Manger des pâtes au 3ème ravito »
  • La formulation de l’objectif exprime le niveau réel de votre attente. Exemple : « Mon désir réel est de gagner la compétition ou d’obtenir de la reconnaissance de la part de mon coach ? »
  • Question pour vous aider : si j’atteins l’objectif fixé tel que je l’ai exprimé, est-ce que je serai satisfait ?

Savoir spécifier un objectif, c’est vous permettre de préciser ce que vous cherchez concrètement à obtenir. Et c’est vous permettre aussi de développer une plus grande envie d’atteindre vos buts, en dégageant l’énergie nécessaire à cet accomplissement.

« Dès que j’ai choisi un objectif, je m’y oriente de toute la force de mon intérêt personnel pour l’accomplissement de ma personne. Plus j’y mets d’effort personnel, plus mes chances de succès seront grandes. »

(Antoine de Saint-Exupéry)

Centrez vos objectifs en course à pied

Je vous propose un modèle utile pour cibler vos buts en répondant précisément à ces quelques questions :

  • Qu’est-ce que je veux vraiment ? (Objectif)
  • Qu’est-ce que cela m’apportera ? (Objectif de l’objectif, l’effet)
  • En quoi cela est-il important pour moi ? (Motivation)
  • Prend-il en compte les intérêts des différentes personnes impliquées ? (Ecologie)
  • A quoi est-ce que je saurai que je progresse ? (Critères d’évaluation partielle)
  • A quoi est-ce que je saurai que j’ai atteint mon but ? (Critères d’évaluation finale)
  • Ai-je plus d’un « chemin » pour y parvenir ? (La flexibilité)

Un objectif bien formulé, réaliste et réalisable vous portera et vous servira de fil rouge. Savoir le poser correctement est plus compliqué qu’il n’y parait. Il nous faut quelques fois une séance entière de coaching en préparation mentale pour qu’il respecte tous les critères.

Besoin de bien clarifier vos buts en course à pied (court, moyen, long terme) ? N’hésitez pas à me contacter pour préparer votre mental !


Rencontrons-nous, partageons, échangeons

Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 (Rochefort) – contact()stephane-abry.com

Sur Facebook & Instagram

Créateur de la page Course à Pied sur Facebook (+ de 47’500 followers)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions et sur Amazon

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie #preparationmentale