Le goût de la course à pied

Course à pied Stéphane Abry

Je m’étais un peu détaché de la course à pied. Peut-être me fallait-il guérir certains maux. Il y avait probablement deux trois choses à régler, à revoir. Je devais replonger en moi, profondément, en passant par d’autres voies que la route réparatrice de l’ultramarathon.

Course à pied : les luttes font partie de l’histoire

Emprunter d’autres chemins de traverses m’a fait descendre tout au fond de moi. Et avec difficulté je suis remonté, escaladant les versants nord plutôt que ceux baignés par la lumière. J’ai travaillé mon mental différemment. Je l’ai renforcé au burin et à coups de marteaux. Il y a pourtant des solutions moins douloureuses. Vous savez ce que c’est, les luttes font partie de l’histoire. Les batailles contre soi-même ont quelques fois un goût de satisfaction. Étranges moments. Expériences secouantes.

J’ai rechaussé mes Mizuno. J’ai enfilé un t-shirt, un short. J’ai volontairement oublié la montre GPS. Je cours à la sensation. J’évalue juste mon temps de running à la louche : « J’ai couru environ 1h30… environ 2h… » Mon gros kiffe est de partir le plus léger possible avec seulement une gourde tenue dans la main droite. Pour les sorties longues je privilégie le sac à dos.

Course à pied : retour aux épreuves

Voilà ça fait plusieurs mois que je m’y suis remis. Je recours. J’aligne les kilomètres. Je sors quasi tous les jours entre 40 minutes et 4 heures. Prochainement je ferai une jolie sortie à suivre sur mon profil et une de mes pages Facebook. Les 5 et 6 octobre 2019 je participerai aux 24h de Royan (200 km seraient très bien). En novembre je courrai le marathon de Deauville.

La motivation et le Sens, étant revenus, l’envie de me replonger dans des défis de 1’000 ou 1’500 km vient me taquiner chaque jour. J’avais voulu traverser la Finlande, la Mongolie… Je serais tellement déçu de ne pas réaliser ces rêves. Il va falloir que je me penche dessus avec sérieux !

La course à pied, tu rythmes mes journées et mon existence. Depuis que je suis gamin tu es à mes côtés. Je ne ferai plus de chronos, je sens les années s’installer. Mais je peux encore courir longtemps. Alors, longue route à nous !


Rencontrons-nous, partageons, échangeons

Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 (Rochefort) – contact()stephane-abry.com

Dans mon groupe de préparation mentale sur Facebook

Sur Facebook & Instagram

Créateur de la page Course à Pied sur Facebook (+ de 48’600 followers)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions et sur Amazon

Consultant en développement personnel et préparation mentale sur NA Radio

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie #preparationmentale