J’entraîne mon physique et mon mental pour Majorque

Physique et mental pour Majorque

Travailler mon physique et mon mental pour Majorque

Début octobre je me blesse aux 24h de Royan. Rien de grave mais une forte tension aux ischios de la cuisse droite qui va me faire des misères plusieurs semaines. J’ai repris tranquillement depuis début novembre avec des hauts et des bas. Et ça y est ! Je peux retracer la route (ouf !). Le retour aux entraînements a commencé par un footing de 5 minutes, puis de 20 minutes, puis de 30… et je peux enfin recourir sans aucune douleur aux ischios. Je peux donc bosser mon physique et mon mental pour Majorque !

Des entraînements ciblés !

J’ai donc repris la route avec de très petites sorties en étant très à l’écoute des informations transmises (tension, douleur…). A la moindre alerte j’ai marché en gardant confiance aux capacités de mon corps à guérir. Bien sûr, il fallait un peu de patience et se dire que ça irait. Il y avait plus grave dans la vie. Je n’étais pas à 2 jours près. Donc j’ai suivi ma stratégie de ne rien forcer pour pouvoir enfin recourir correctement.

Après plusieurs séances d’endurance ne dépassant pas 1 heure, j’ai inclus une 1ère séance de 30-30 qui s’est très bien passée. De bonnes sensations et surtout aucune douleur.

Mon corps étant capable de tenir 1 heure, j’ai estimé que tout était rentré dans l’ordre pour attaquer les sorties longues. Une première d’1h45 et une seconde de 2h15 !

Cette semaine je vais intégrer le fractionné long sur 3’000 mètres : 3 fois 3’000 mètres, récup’ de 5 mns entre les blocs.

Et le mental ?

Après ma déception aux 24 heures de Royan, mes pensées tentent de me jouer des tours… es-tu capable de courir plus de 20 km ? Je vous en parle car cela montre bien que nous pouvons tous être troublé par des pensées négatives.

Donc afin de ne pas me laisser envahir par de tels schémas limitants, je mets en place des parades mentales. Dès que je repère mon dialogue interne qui pourrait me faire douter, je me recentre sur mes expériences positives qui me permettent de valider que c’est possible. J’y attache des mots-clés forts, par exemple ; « c’est dans la difficulté que je me révèle », « Plus c’est difficile, plus c’est facile pour moi »… et je les répète le nombre de fois nécessaire afin de les ancrer comme des fondations dans mon esprit. Vous voyez l’idée de cet entraînement mental ?

Ôsen Way

Ôsen Way

MALLORCA RUN TRIP 360 KM

Ce nouveau run trip (qui n’est pas une course officielle et organisée pour plusieurs coureurs) aura lieu du 19 au 24 janvier 2020.

Je m’engage donc à effectuer le tour de l’île de Majorque à coup de 60 km par jour. Isabelle m’accompagnera dans un joli van Ôsen Way !

Mon challenge se courra uniquement sur route. Pourquoi que par la « road » ? Car c’est ma zone de kiff 😉

Merci aux partenaires : Ôsen Way, Piaf, Powerbar et Course à Pied !


Rencontrons-nous, partageons, échangeons

Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 (Rochefort) – contact()stephane-abry.com

Groupe de préparation mentale sur Facebook

Sur Facebook & Instagram

Créateur de la page Course à Pied sur Facebook

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions 

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie #preparationmentale