WEEK-END CHOC À ROCHEFORT

Week-end choc à Rochefort

WEEK-END CHOC À ROCHEFORT

En cette fin de semaine j’avais décidé de me refaire un week-end choc à Rochefort en vue de mon Mallorca Run Trip de janvier 2020 ! J’avais quelques doutes après ma blessure aux 24h de Royan. J’avais besoin de refaire le point sur la confiance en mon physique et bien réactiver les stratégies mentales !

Je suis en général le même programme : je commence le vendredi en fin d’après-midi pour terminer le dimanche. Je me place 5 sorties durant ces quelques jours (1 le vendredi, 2 le samedi et idem le dimanche). Cette fois-ci je me suis donné 75 km au total. Courir 75 km me paraissait complètement adapté par rapport à mes objectifs.

Week-end choc à Rochefort, la stratégie

Vendredi : 15.5 km afin de lancer le programme et apporter une légère fatigue. Vous ne devez pas être cassé mais sentir que votre week-end vous pousse dans vos limites. Vous bossez le kilométrage, vous encaissez mais vous n’êtes pas dans une compétition où vous vous donnez à fond. Merci à Manon, la fille d’amis, qui m’a accompagné le long de la Charente avec 3 sessions de fractionné sur 1’000 mètres à environ 14 km/heure.

Samedi : 2 sorties au sec (et ces jours-ci, c’est une info qui a son importance). 1ère sortie le matin de 12.5 km et une seconde de 18 bornes. Je cale ma vitesse aux alentours de 6 mns/km car c’est l’allure que j’aimerais tenir durant mon tour de Majorque du 19 au 24 janvier. Je cours du côté de Tonnay-Charente et jusqu’en face de Soubise. Je me balade aussi dans Rochefort. Au fond ça me permet de visiter tout en courant !

Dimanche : la météo vient me taquiner et j’en profite le matin pour bien réactiver mes stratégies mentales (ancrages positifs). Je commence à courir sur la fatigue. C’est une phase critique car il ne faut évidemment pas se blesser. Au bout de 2 km je me prends le vent et la pluie. Je suis tremper mais je pense à Isabelle et à un ancrage qui nous lie autour du vent. J’assure mes 15,5 km de prévus. Je suis happy !

L’après-midi, relancer un entraînement est un peu plus compliqué physiquement. Les quadriceps sont bien durs. Rien de préoccupant mais cela mérite de partir tranquille pour faire chauffer le diesel ! Météo ok. J’ai fait le choix de m’habiller moins. La fraîcheur me tient éveillé. Je reste sur mon allure afin de bien l’ancrer dans ma caboche.

Week-end choc à Rochefort

Week-end choc à Rochefort

Alimentation/hydratation : Riz, produits laitiers, un tout petit peu de fruits pour ne pas perturber les intestins, des carottes, des protéines Powerbar pour la récupération et de l’eau. En courant je mélange les gels Powerbar à de l’eau pour garder de l’énergie.

Mes sensations après ce week-end choc à Rochefort

Très satisfait de cet entraînement ! Pourtant pas facile car il faut à chaque fois se remettre dans la course (c’est d’ailleurs un des buts). 30 km en plusieurs fois permet de faire du kilométrage et les phases de récupérations aident à mieux faire passer le nombre de kilomètres. Cela demande un peu d’organisation et de liberté d’actions. Entre les massages, douches, changements, repos, repas… votre week-end est vite bouclé.

N’hésitez pas à me poser vos questions si vous voulez organiser au mieux votre prochain week-end choc, surtout si c’est le premier 😉


Rencontrons-nous, partageons, échangeons

Stéphane Abry ultramarathon

+33 6 52 71 26 26 (Rochefort) – contact()stephane-abry.com

Groupe de préparation mentale sur Facebook

Sur Facebook & Instagram

Créateur de la page Course à Pied sur Facebook

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » Jacques Flament Editions 

Shakez votre vie ! stephane-abry-coaching.com

#ultrabry #entreprunner #shakezvotrevie #preparationmentale