En osant vivre vos rêves c’est votre personnalité, votre identité, votre « qui vous êtes » que vous respectez profondément. Croyez en vous et en vos buts. Créez une vision claire du chemin que vous aimeriez parcourir. Développez et maintenez une motivation forte. Appréciez le goût de l’effort et de l’engagement.
Quelque soit votre rêve (nager avec des dauphins, s’engager dans une association à but humanitaire, voyager en Amérique du Sud…) vous avez les capacités de le vivre !
J’ai vécu différents rêves en tant qu’ultramarathonien (Tour de Suisse en Courant, Sion-Paris en Courant, des courses de 24h…) et pour chaque projet je me suis donné les moyens d’y arriver.
J’ai maintenant très envie de partager mes expériences avec vous pour vous suggérer des clés et vous aider à vous engager dans vos aventures !

Ma proposition est simple, rencontrons-nous

Stephane Abry Lentine
,

Se cabosser l'âme

Je me cabosse l’âme, je me fight avec mon corps, je pousse mes limites, je défie mon mental et le plus fort gagne au bout du nombre de rounds nécessaires à se mettre ko.
Stephane Abry 11092017
, ,

Les jambes du voyage

Les jambes du voyage, courir au feeling, à la sensation, au plaisir, au bonheur, parce que c'est bon, parce que c'est différent.
Apnée domaine des Iles1
, , ,

Apnée et ultramarathon

Grâce à l'apnée je découvre des sensations de calmes qui m'étaient quasi inconnues jusqu'à maintenant. C'est un excellent pilier pour le développement personnel et la connaissance de soi
hihway in Desert,  National Park Death Valley, California, USA
,

La course est

J’ai toujours trouvé toujours ça très étonnant ce rapport que nous entretenons avec la course à pied : tantôt amis, tantôt meilleurs ennemis surtout quand elle nous fait des misères, ou plus exactement quand notre corps ou notre mental se rebellent.
Col du Sanetsch 1
,

Prendre la route

Tracer la route en courant, c'est un peu comme partir en vacances en voiture. Il y a une espèce d'euphorie qui prend le dessus