O2score logo grand

O2score pour se sentir mieux dans sa pratique sportive

Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter les bénéfices que je retire de l’utilisation de l’appareil O2score. En fin d’article je partage avec vous les liens utiles afin que vous compreniez mieux le fonctionnement du matériel et de l’application.

Tout d’abord j’ai eu la chance d’être approché en 2015 lors du Marathon de Genève par le staff de cette société. J’ai eu droit à un rendez-vous privé afin de recevoir toutes les informations nécessaires concernant les mesures sanguines et comment les analyser. J’ai servi de références sur un ultramarathon de  longue distance, mon Tour de Suisse en Courant (1000 km en 15 jours). Les créateurs (docteur et ingénieur) avaient accès à toutes mes données afin de voir comment je récupérais sur une telle distance et avec autant d’efforts à fournir durant ces 2 semaines. D’ailleurs nous avons constaté que ma récupération était très bonne.

IMG_6202Pourquoi ?

Tout simplement car mes mesures grâce à une goutte de sang capillaire (je vous rassure ce n’est pas douloureux et très rapide) me donnent instantanément la valeur O2score (puissance de mon système antioxydant) Dès lors nous savons rapidement si ce système se renforce ou au contraire s’il s’épuise. Pour faire simple je sais si mon corps est fatigué ou au contraire en pleine forme.

Alors que faire ensuite ?

Il suffit de se référer aux propositions d’entraînements ! Je saurai donc suivant ma forme du jour si je dois courir en récupération ou si je peux faire une séance plus intensive qui permettra de développer mes capacités physiques. C’est très utile et efficace car je me suis rendu compte que si dans mes jours de petite forme je souhaitais travailler plus de vitesse eh bien ! je n’étais pas très performant dans mon entraînement. Enfin, plus vous allez affiner vos sessions de sport en étant en accord avec votre corps et plus vous pourrez déterminer ce qui se passera en vous les jours suivants (état de forme les jours à venir)

Pour qui ?

Souvent on me dit que c’est génial mais que je pratique l’ultramarathon et que c’est certainement différent et pas utile pour un coureur qui participe à de plus petites distances. Non, O2score n’est pas dédié aux élites au contraire ! Son utilisation va vous apprendre a encore mieux vous connaitre et ressentir encore plus de plaisir dans votre pratique hebdomadaire que vous couriez 2 ou 3 fois par semaine. O2score aide à se sentir mieux dans sa pratique de coureur à pied.

O2score Lancettes-et-capteursLiens utiles


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Hashtags

#ultrabry #ultramarathon #abry #apnée

abry 26032017 mwr17

Focalisez pour être dans votre course

Suite à un compte-rendu d’Alex (sur Facebook) concernant son semi-marathon lors du Marathon du lac d’Annecy, j’apporte ici une stratégie utilisée en préparation mentale pour se mettre rapidement dans sa course quand l’envie a disparu au départ. Je cite Alex : « … Mais dès la chauffe, pas le goût, pas de sensation, envie de vomir, pas envie de me faire mal… ». Elle était pourtant bien préparée et était accompagnée pour réaliser son objectif sur semi. Evidemment ces coups de mou peuvent arriver à chacun d’entre nous. Souvent nous n’avons même pas d’explications rationnelles à apporter.

Entrez dans la course

Quand, ou si, cela vous arrive souvenez-vous de ce petit truc tout simple qui peut grandement vous aider à trouver plus rapidement vos sensations de course. Cette astuce m’a été donnée par Roberta Antonini Philippe (docteur en psychologie du sport) :

Concentrez-vous uniquement sur vos pieds ! Eh oui ce n’est pas plus compliqué. Focalisez toute votre attention sur vos pieds, vos foulées. C’est la seule chose à laquelle vous devez penser durant quelques minutes. Effacez toutes les autres pensées, ciblez mentalement vos pieds durant le temps qu’il faudra.

Ne discutez pas avec les autres coureurs, faites le vide, « couper » votre sens auditif pour éviter d’être distrait par les bruits externes. Pour le couper il suffit de le vouloir en restant concentré sur vos pas. Ressentez le sol, votre poids à chaque foulée, gardez s’il le faut votre regard à 2 mètres devant vous, éviter de regarder au loin… Entrez dans votre coquille et n’en sortez pas tant que les bonnes sensations ne soient (re)venues. Cela ne durera pas des heures, en quelques minutes (entre 5 et 10) vous devriez être entré dans votre course.

Autre conseil : testez cette stratégie à l’entraînement afin de pouvoir lui faire appel rapidement.


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Hashtags

#ultrabry #ultramarathon #abry #apnée

 

Stephane Abry

Le jour où tout a changé

Nous sommes le dimanche 20 mai 2007. Je viens de retrouver une vieille paire de baskets que je n’avais pas utilisée depuis des lustres. Cette paire blanche et bleue traînait chez moi, jamais jetée, toujours là, fidèle au poste. Demain j’arrêterai de fumer c’est décidé ! Alors je fais le choix de me remettre au sport le jour d’avant.

Je ne savais pas trop où j’irais courir, j’avais presque un peu honte d’y aller. On (les autres) allait dire quoi de moi ? A vrai dire, à part moi, le monde entier se moquait bien de savoir si j’allais faire un footing ou non ce dimanche matin. J’étais excité à l’idée de rechausser les baskets, enfiler un short et un t-shirt. Je suis donc allé trotter pas très loin du terrain de golf à Sion, près du Rhône. Ce jour-là j’ai couru environ 15 minutes ! Comme on dit dans le milieu « j’ai craché mes poumons », je suis rentré avec les cuisses dures comme du bois et j’avais l’impression d’avoir participé à un marathon. Je me souviens que l’après-midi j’avais fait une promenade du côté de la passerelle à Farinet.

Depuis ce mois de mai j’ai repris du plaisir à courir, sans vraiment savoir dans quoi je m’engageais et avec quelques notions d’entraînement bien lointaines et pas toujours efficaces. Mais dès ce jour j’ai aimé courir en endurance en augmentant de plus en plus les distances et en rapprochant les jours de sortie. Petit-à-petit, au fil des semaines, des mois, je me suis senti de mieux en mieux avec mon corps ou plus simplement avec moi. J’étais bien loin d’imaginer qu’un jour je pratiquerais l’ultramarathon. Mon but était juste de bouger et de tenter de retrouver une meilleure respiration, un meilleur physique.

Cependant, au fond de moi je sentais ce besoin irrépressible d’aligner des kilomètres. J’adorais cette sensation que l’on ressent par moment et que l’on appelle le 2ème souffle. J’étais vivant, mes idées paraissaient plus claires en courant, je comprenais mieux qui j’étais, mes valeurs et mes croyances. J’ai compris assez vite que cette activité pour moi ressemblait comme deux gouttes d’eau à des séances de développement personnel. Je trouvais un complément certain à mes formations en psycho et en coaching. Depuis ce jour où tout a changé je sais que courir me permet de mieux me comprendre, d’apprendre à me connaitre. Quand je cours mon imagination est décuplée, j’ai cette impression que je peux voir mes projets avec plus de clarté. C’est ce que j’apprécie dans la course, chacun peut y trouver son plaisir, le mien est plus philosophique que lié à la compétition.


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Hashtags

#ultrabry #ultramarathon #abry #apnée

Sierre Basket

Sierre Basket

Le Sierre Basket m’a invité lundi 27 mars 2017 pour animer deux modules de course à pied en faveur des U12 et U14.

L’accueil a été top et cette expérience était très intéressante : comment gagner en vitesse ? Comment être plus « explosif » ? Quelle stratégie à mettre en place pour aider ces adolescents à prendre conscience de leurs gestes ? De leurs habitudes de course ? Comment améliorer ou au contraire confirmer les bonnes positions de course ?

Dans le bonne humeur et par moment dans de bons moments de franche rigolade nous avons surtout travaillé le fractionné avec divers exercices ludiques. De plus, l’idée était aussi de garder l’esprit d’équipe, d’encourager ses coéquipiers durant tout l’entraînement.

Vous pouvez suivre toute l’actualité du club sur leur site : www.sierre-basket.ch 

Sierre Basket Abry 2 27032017

¦ Un module de course à pied dans votre entreprise ? Pour votre club ? Ou comment développer un mental fort en s’appuyant sur les qualités mentales que nous utilisons dans l’ultramarathon ? On prend un café pour en discuter ? ¦

 


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Hashtags

#ultrabry #ultramarathon #abry #apnée

Enregistrement pour l'émission Infrarouge sur la RTS

Il est assez rare qu’une télévision consacre toute une soirée à la course à pied ! L’émission Infrarouge sur la RTS nous propose donc le film de Pierre Morath suivi d’un débat, mercredi soir. Lundi, j’ai eu l’occasion d’être filmé et interviewé par la chaîne afin d’évoquer ma vision du running et de l’ultramarathon.

L’unité des documentaires de la RTS et Infrarouge vous propose une soirée spéciale autour de la course à pied mercredi 22 mars dès 20h10. La soirée débutera avec le documentaire du réalisateur Pierre Morath, Free to run, où l’on découvre que les coureurs étaient considérés comme des extraterrestres il y a 50 ans. Tout le contraire d’aujourd’hui, où la course à pied est devenue très à la mode. Comment expliquer cette évolution ? Pourquoi ce besoin de vouloir maîtriser son corps et de repousser ses limites ?
RTS Infrarouge

RTS Infrarouge

Le doc événement : « Free to run »

La course à pied est, depuis quelques années déjà, animée d’un engouement de masse. Elle prend sa place dans la vie d’un nombre croissant de contemporains et les marathons se multiplient, générant un tourisme mondial des runners. Archives et entretiens avec des coureurs mythiques ou anonymes nourrissent cette histoire de la course à pied qui va du sportif d’élite à l’amateur passionné.

Infrarouge : La course à pied miroir de notre société ?

Les coureurs étaient considérés comme des extraterrestres il y a 50 ans. Tout le contraire aujourd’hui. *Dans les années 70 on était montré du doigt quand on courait dans l’espace public. Aujourd’hui on est montré du doigt quand on ne court pas » résume Pierre Morath, historien du sport et ancien coureur d’élite, réalisateur du documentaire « Free to Run ». Comment expliquer cette évolution ? Pourquoi ce besoin de vouloir maîtriser son corps et de repousser ses limites ?


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Hashtags

#ultrabry #ultramarathon #abry #apnée

Meneur allure 20 km Lausanne 2015 - 2h10

Meneur allure 20 km Lausanne 2017

Je me réjouis d’être au dimanche 23 avril 2017 aux 20 km de Lausanne en tant que meneur d’allure.

Drapeau des 02h00

Pour celles et ceux qui ont besoin d’un meneur d’allure, c’est toute une équipe qui sera présente pour vous servir, autant sur les 10 km que sur les 20 km. Comme d’habitude nous aurons tous des couleurs différentes avec un joli drapeau dans le dos qui vous indiquera le temps que nous devons tenir. Notre mission est multiples car  nous sommes là aussi pour raconter de bonnes blagues (ou pas) et vous encourager si cela vous motive.

Pour ma part je vous accompagnerai en tant que meneur d’allure (02h00).

C’est ma 3ème expérience en tant que meneur d’allure sur les distances 20 et 21 km et c’est toujours un grand plaisir d’être à vos côtés.

20 km LausannePour aller plus loin

Les couleurs et chronos pour chaque meneur d’allure

Plans, parcours et dénivelés

Le site des 20 km de Lausanne

Je vous souhaite dores et déjà beaucoup de plaisir dans votre course et aussi d’atteindre votre objectif !


Partageons aussi sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Hashtags

#ultrabry #ultramarathon #abry #apnée

Meneur allure Lausanne 2016

Meneur d’allure semi marathon Lausanne 2016

Meneur d’allure en 02h10

Ce week-end avait lieu le Lausanne Marathon. C’est pour moi toujours un plaisir d’y participer, même si la distance reine m’a déjà posé quelques soucis ! Mais cette fois-ci j’étais engagé sur le semi-marathon comme meneur d’allure via le Club Spiridon Romand. C’était ma 2ème participation avec ce rôle de pacer lors de cette manifestation. Je tourne en général aux alentours de 01h35 sur le 21.1 km mais pour être certain d’être « facile » et de mener les coureurs à bon port, je m’inscris sur des chronos de 2h ou 2h10. Cela me permet de papoter, d’encourager les runners et aussi le public (qui par endroit est vraiment très calme 😉 ). Bon j’avoue j’ai terminé à Ouchy avec 14 secondes d’avance

Jour J

J’adore ces moments d’avants course durant lesquels nous nous retrouvons avec tous les autres meneurs du semi. On se raconte l’année écoulée, nos projets, les anecdotes, les bobos, la stratégie que nous allons mettre en place et nous nous équipons avec nos drapeaux. Nous passons ensuite à la photo de groupe et à celle sur la ligne de départ (avec Laura Hrebec qui gagnera cette nouvelle édition en 01:16:27). Et jusqu’au top départ c’est l’occasion de revoir ou de faire connaissance avec une multitude de personnes, et ça : j’adore !

lausanne-marathon-2016-abry-2La course

On a beau être meneur d’allure, le premier km est toujours un peu trop rapide, nous sommes nous aussi embarqués par le mouvement de foule et les gps s’affolent. J’écris « les » car par expérience il vaut mieux avoir 2 gps… il m’est arrivé que le mien me fasse quelques surprises…

Ensuite, ce n’est que du bonheur sur ce très joli parcours dans le Lavaux en longeant le lac Léman. De la Tour-de-Peilz jusqu’à Lausanne le profil est vallonné. Il n’est pas difficile mais je suggère de travailler le dénivelé aux entraînements afin d’avoir assez de ressources physiques pour cette course.

La météo était top pour courir ! Les coureuses et coureurs qui me suivaient étaient particulièrement enjoués, ils n’ont rien lâchés jusqu’à la ligne d’arrivée. Quelques encouragements à celles et ceux qui étaient partis certainement un peu vite ou qui subissaient quelques bobos et que nous dépassions à partir du 13ème kilomètre. Un arrêt rapide auprès d’un samaritain pour signaler l’arrêt d’un coureur qui était en difficulté le long de la route (blessure au genou). Sinon juste du bonheur de faire partie de notre grande famille.

Meneur allure Lausanne 2016

Meneur allure Lausanne 2016

L’arrivée

Aaaah les 2 derniers kilomètres où l’on sent l’impatience d’arriver ! C’est là qu’il faut trouver les mots justes pour ceux qui sont dans le dur, et dans les derniers mètres les encourager à me passer devant pour être en-dessous de leur objectif de 2h10.

C’est fait ! Accolades, bises, serrages de mains ! Nous récupérons nos médailles, nous prenons le ravito, nous refaisons la course… et quel plaisir de voir tous ces sourires ! Durant ces plus de 2 heures de running certains se confient et je sais que pour eux (avec leurs propres raisons) c’est un véritable défi de passer la ligne d’arrivée. La récompense du meneur d’allure ? Cette phrase : « Sans toi j’aurais lâché ! »

Un grand merci pour votre confiance (coureuses, coureurs, organisateurs, Club Spiridon Romand) et peut-être bien à l’année prochaine !

Prochain Lausanne Marathon : 22 octobre 2017


Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Stéphane Abry

Stéphane Abry

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Mes hashtags : #ultrabry #ultramarathon #abry #teamUR #mizuno #o2score #powerbar

semi-lausanne-2014-stephane-abry

Meneur d’allure Lausanne Marathon

Meneur d’allure sur le semi du Lausanne Marathon

Grâce au Spiridon Club j’ai réalisé plusieurs fois un de mes rêves, celui d’être meneur d’allure sur une course (20 km de Lausanne et Semi-Marathon du Lausanne Marathon). Le 30 octobre 2016 je serai de nouveau sur la ligne de départ dès 13h45 à la Tour-de-Peilz pour le semi-marathon de Lausanne.

Pour le côté profil cela nous donne ceci : distance semi marathon (21km97m) le dénivelé est de 153 m pour les montées et de 164 m pour les descentes; soit une différence de 47 m de dénivellation. Le point le plus haut se situe au km 5.5 à 423 m. Le point le plus bas se situe à l’arrivée à 370 m.

Ici le plan de la course et les différents points importants (ravitos, samaritains…) le long du parcours qui surplombe le lac Léman.

semi-marathon-lausanne-plan

Rôle du meneur d’allure

Evidemment vous mener à bon port dans l’objectif de votre chrono : 1h30, 1h40, 1h50, 1h55, 2h00 ou 2h10

Mais notre rôle ne s’arrête pas là, il est aussi de vous encourager, d’animer la course, de vous aider, de vous conseiller, de vous inviter à bien vous hydrater et aussi dans une certaine mesure assurer votre sécurité. En bref en plus de l’allure nous tentons du mieux possible d’être vos « anges gardiens » durant votre course.

L’allure

Nous sommes, à moins d’un changement de dernière minute, deux meneurs d’allure par bloc. en général un devant pour ouvrir la route et un deuxième à quelques centaines de mètres derrière. Cela vous permet de mieux vous repérer durant l’ensemble du parcours. Certains meneurs ajustent leur vitesse suivant le dénivelé : par exemple allure voulue pour le chrono sur le plat, moins vite en montée et plus rapidement en descente. Pour ma part je fais en sorte de garder la même vitesse/allure moyenne peu importe le dénivelé. Si vous me suivez n’ayez pas la crainte de me perdre un peu de vue ou de me dépasser car au final le but est d’arriver dans le chrono imposé. Pour info je serai sur le 2h10 dimanche 30 octobre.

lausanne-marathon

Meneur et humain

Oui il arrive qu’un meneur d’allure se blesse durant la course. Oui il lui arrive de temps à autre de revoir sa vitesse. Oui il s’arrête aussi aux ravitos. Oui il a aussi besoin de respect car il n’est ni un surhomme, ni un héros mais il donne de son temps pour vous, pour vous aider à atteindre votre objectif.

Alors amis humains je me réjouis de vous retrouver au semi-marathon de Lausanne à la fin du mois et de pouvoir vous mener de la Tour-de-Peilz jusqu’au port d’Ouchy !


Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Logo SA ultramarathon pictoFacebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Mes hashtags : #ultrabry #ultramarathon #abry #teamUR #mizuno #o2score #powerbar

Course Paves 2014-jh (5)

21ème Course des Pavés

21ème Course des Pavés & 3ème Course de 7 Lieues

La 21ème Course des Pavés et la 3ème Course de 7 Lieues auront lieu le samedi 28 novembre 2015 à La Neuveville. A cette occasion je serai l’invité sportif de cette nouvelle édition. En 2014 j’avais déjà participé à une matinée d’entraînement et de repérage. Cette année, le samedi 14 novembre, les organisateurs ont eu la gentillesse de m’inviter pour animer ma conférence du Tour de Suisse en Courant (tour que que j’ai réalisé du 30 mai / 13 juin 2015)

Course de 7 Lieues

Organisée pour la première fois en 2012 à l’occasion du 700ème anniversaire de La Neuveville puis en 2014 lors du 20ème anniversaire de La Course des Pavés, la Course de 7 Lieues a un parcours de 23km reliant les communes du Plateau de Diesse à La Neuveville. Ce parcours est organisé en collaboration avec la section neuvevilloise du CAS.

Doté de 800 mètres de dénivelé, le parcours exigeant est particulièrement pensé pour les amateurs de courses de montagnes, de « trails », de courses plus longues ou encore tout simplement pour les amoureux d’effort dans la nature.

La Course de 7 Lieues est la bonne opportunité pour les coureurs recherchant une dernière compétition « longue » avant la saison hivernale mais aussi pour les moins expérimentés qui recherche un beau défi sportif a réalisé.

En cas de météo défavorable, un parcours de 4 lieues (16km) est prévu.

Le départ est donné à 11h à La Neuveville, sur la place de la Liberté. L’arrivée des premiers coureurs: environ 12h30

course des paves conference 14112105 1Contre la montre

Participer à un contre-la-montre de course à pied en Suisse, c’est assez rare. Courir individuellement, ne pas savoir où en sont les autres concurrents et apprendre son résultat au dernier moment sont pour nous quelques éléments qui font le charme de notre traditionnel Contre-la-Montre! On peut également rajouter à cela le parcours, une boucle a effectuer plusieurs fois, très roulant et entraînant passant par la vieille ville pavée de La Neuveville et sur les rives du bord de lac de Bienne.

Les plus assidus de course à pied trouveront ce face à face avec soi-même très intéressant, les débutants pourront courir décontractés sans être vus à l’arrière d’un peloton…

De plus, cette formule a de nombreux avantages. Les participants peuvent notamment choisir leur heure de départ au moment de leur inscription entre plusieurs tranches horaires comprises entre 11h35 et 14h.

Courses jeunesses

Les courses jeunesses sont prévues pour les plus jeunes et se déroulent dans la vieille ville pavée de La Neuveville entre 16h et 18h30. Les distances varient en fonction des catégories entre 550m et 1650m. La journée se termine avec les catégories « enfants avec parents », un magnifique moment à vivre!

Avant le départ de chaque catégorie, un échauffement est proposé par l’équipe d’animation.

La remise des prix a lieu à 19h dans la grande tente au sud de la vieille ville.

course des paves conference 14112105 4Nordic walking

Le parcours du Nordic Walking long de 8,5km vous emmenera à travers les vignobles viticoles neuvevillois et un chemin forestier avant de redescendre en direction du bord du lac de Bienne. L’arrivée se situe également dans la vieille ville, sur les Pavés. Un magnifique et paisible parcours qui vous fera découvrir ou redécouvrir La Neuveville!

Le départ est donné à 11h30 sur la place de la Liberté à La Neuveville.

Les participants sont chronométrés mais aucun classement n’est réalisé.

Programme complet

Sion - Lentine - Champlan - Sion

Juste un p’tit run

J’ai pour habitude, quand je « couve un rhume » et non quand je « cuve un rhum »… de ne pas courir. J’ai souvent entendu dire qu’il est bon de courir quand on est grippé ou enrhumé ou encore victime d’un refroidissement. Pourtant ce n’est pas une bonne idée, mot d’ordre de mon toubib du sport dans ces contextes : REPOS ! En revanche si vous voulez vraiment y aller, fixez-vous sur un footing très léger d’une vingtaine de minutes. S’il fait frais/froid couvrez-vous bien.

Depuis quelques jours je me sentais patraque mais je ne ressentais pas les symptômes du rhume (maintenant c’est fait !). Bref je suis parti pour faire juste un p’tit run, histoire de décompresser, de faire de la vitamine D et de m’aérer la tête. Au bout d’une dizaine de minutes j’ai commencé à sentir la gorge qui grattait, le palais qui piquait… et là je me suis dit : « Maintenant que tu y es… il fait bon chaud… va au bout de ton chemin ». Du coup sans forcer j’ai eu des nausées, plusieurs envies de vomitos, j’ai assez vite ralenti le rythme jusqu’à marcher et ma tête c’est assez vite remplie de « brouillard ». Comme quoi, il faut toujours écouter son GMS « Gentil Médecin du Sport ».

Profil Sion - Lentine - Champlan - SionSortie du jour

10,2 km, 360D+/D-, 63 mns, 9,6 km/h, 6.16 mn/km. Entraînement tranquille pour aujourd’hui mais aussi une heure de réflexions, de méditation active, d’idées de prochains ultramarathons que j’aimerais mettre en place. J’adore utiliser ces moments sur des chemins de nature pour faire le point, pour laisser mon esprit libre d’imaginer, de créer… Ces moments, malgré le « rhube », ont été très agréables. Etant en pleine préparation du marathon de Lausanne et de celui des Alpes-Maritimes, ce souci de santé (rien de grave nous sommes d’accord) ne m’arrange pas vraiment. Donc à surveiller et à soigner…

A quand la prochaine du « juste un p’tit run » ? Demain ?