Marathon Alpes Maritimes 1

Se créer des souvenirs

Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes

J’ai beaucoup d’images en tête de cette région de France. Des vacances en famille, ou avec des amis, vécues surtout du côté de Villeneuve-Loubet. Des sensations très fortes qui sont restées gravées dans mon corps quand j’improvisais des démonstrations de BMX (flat – freestyle au sol) sur la Croisette à Cannes. Je me souviens de ces « shows » qui regroupaient très vite des dizaines de spectateurs. Et puis j’ai participé à un 48h lors d’une édition du French Ultra Festival qui se déroulait à Antibes (Fort-Carré). Participé au Marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes est donc devenu logique pour ma part afin de continuer à me créer des souvenirs.

Se créer des souvenirs pour le fun ?

Marathon Alpes Maritimes 3Partir de la Promenade des Anglais et rejoindre le boulevard de la Croisette à Cannes à quelques 42,195 km plus loin en longeant la Méditerranée, il y a bien pire comme décor pour courir ! Mais maintenant dans ma petite tête se bousculent plusieurs questions :

Se créer des souvenirs pour le fun ? Courir un marathon en footing est une manière originale de découvrir les recoins d’une région, d’autant que, souvent, les organisateurs nous offrent la possibilité d’emprunter des routes que nous ne prendrions pas spontanément à cause de la circulation. C’est aussi le bon moyen de partager avec d’autres marathoniens ou futurs marathoniens qui se lancent pour la première fois sur cette distance. en courant tranquillement c’est vraiment profiter à fond d’une telle course tout en préservant son physique.

Y aller pour pousser la machine cardiaque et faire gonfler les quadriceps ? Je laisse de temps à autre l’esprit compétitif décidé même si j’ai plus de plaisir à prendre du plaisir ! C’est grisant de se dire par moment : « Tiens, si je faisais mieux que la dernière fois ? ». L’ambiance est là tout à fait différente, nous parlons peu, nous restons concentrés sur les sensations et plus régulièrement sur le GPS. Enfin l’arrivée est souvent plus douloureuse :-)

Je vous vois venir… oui j’ai le temps jusqu’au 8 novembre 2015 de définir une stratégie, mais je participe à un autre marathon 2 semaines avant alors il me faudra décider pour les semaines de préparation.

Le marathon des Alpes-Maritimes Nice-Cannes

Marathon Alpes Maritimes 4Pour découvrir la 8ème édition de ce marathon je vous invite à découvrir le descriptif sur le site officiel et plus particulièrement une animation 3D très bien faite qui vous présente le parcours dans son intégralité. Tout compte fait c’est déjà un bon moyen de voir le tracé et de s’imaginer y courir pour créer des souvenirs avec un objectif « fun » ou un but « chrono ».

Je serais en tout cas ravi de vous y rencontrer, papoter avec vous, faire un bout de chemin à vos côtés et trinquer en descendant une bonne boisson isotonique à l’arrivée (sous-entendu : une bière mousseuse et fraîche).

 

 

 

Crédit photo Karyn Gremaud

Mon expérience d’ultramarathonien

Cela fait maintenant 7 ans que je pratique l’ultramarathon. C’est grâce à une vidéo d’Alain D’Andria (un ultramarathonien du sud de la France) qui participait à la Badwater que j’ai eu le déclic. En peu de temps cette activité est devenue évidente pour moi, certainement un moyen de m’exprimer et de vivre ma vie. Alors je me suis plongé dans des récits d’autres coureurs, je me suis approché de celles et ceux qui avaient de l’expérience pour les écouter, pour comprendre et j’ai pris de l’information sur tout : kilométrage, entraînement, nutrition, hydratation, spécificités des qualités mentales, système locomoteur, matériel, stratégies de course…

J’ai discuté avec des nutritionnistes, des médecins, des entraîneurs, des sportifs venants d’autres disciplines et des psychologues. Je me suis fais mes propres expériences, j’ai pris des claques, j’ai eu des succès, des demi échecs, j’ai souffert, j’ai pleuré, je me suis fais mal et violence. J’ai maudit la terre entière, l’univers, j’ai galéré et j’ai recommencé, un pas après l’autre pour créer mon expérience d’ultramarathonien.

Je me suis relevé, j’ai commencé à écouter les suggestions quand je posais des questions, j’ai fermé les écoutilles aux conseils que je ne demandaient pas et j’ai testé (je teste encore) mes propres objectifs car c’est quand nos rêves dépendent de nous qu’ils sont les plus beaux à atteindre. Ma vision de l’ultramarathon se fait plus claire et plus juste. Je perçois de mieux en mieux la manière dont je veux vivre ce que je suis en tant qu’ultramarathonien.

Mon expérience d’ultramarathonien

Stephane Abry Traine GourdinsLa pire des choses à faire est de vouloir mettre un cadre à un ultramarathonien. Plus le cadre se fait pressant plus il tue la créativité d’un être qui vibre au son du mot liberté. Un coureur d’ultra est fait pour courir, souvent, loin, longtemps, c’est ainsi. Ma fille par exemple est plus inquiète quand je ne cours pas que lorsque je lui dit : « j’ai envie de faire le Tour de Suisse en Courant »

Dans la pratique il nous faut trouver son propre mode de fonctionnement. Certains ultramarathoniens ne sont pas regardant vis-à-vis de leurs blessures, pour ma part je suis plutôt prudent. Certains vivent leur passion dans leur coin, d’autres sont plus médiatisés. Beaucoup de coureurs participent à des compétitions et d’autres quasi jamais. L’essentiel est de vivre l’ultra comme bon nous semble, vivre à fond ses rêves, être congruent (accord entre ce que l’on pense, ce que l’on ressent, ce que nous faisons et ce que nous communiquons). Ma grande découverte (comme nous sommes tous uniques) est que chaque ultramarathonien est différent des autres.

Je discutais par exemple avec Philippe (trailer) de la nutrition et de l’alimentation. Discussion particulièrement riche et intéressante car sans jugement. Nous échangions de l’info sur nos expériences des longues distances. Philippe m’expliquait la boisson qui lui convenait le mieux, comment il se ravitaillait, ce qu’il apprenait, ce qu’il vivait et comment il le vivait. Nous utilisons tous les deux des stratégies alimentaires très différentes. Voilà où je veux en venir : faites vos expériences et trouvez ce qui vous convient. Cela peut prendre des années mais ce que vous apprendrez restera gravé à jamais car cela vous correspondra à 100%.

Evidemment que rien ne vous empêche de vous inspirer d’une expérience d’ultramarathonien mais pensez toujours à vous écouter : vos rêves, vos buts, vos besoins, vos croyances, vos valeurs, la manière dont vous voulez vivre votre propre vie (et pas celle que les autres veulent pour vous).

 

 

cdc2

Parrain du Cross du Cubly

Pour la 4ème année consécutive je suis parrain du Cross du Cubly (Les Avants sur Montreux)

C’est un grand plaisir pour moi d’avoir été choisi en 2012 alors que le Cross du Cubly était relancé après plusieurs années de pause. Pour ma part c’est toujours une joie de retrouver l’équipe d’organisation, les participants et d’aller goûter au bon air des Avants ! L’année passée j’avais remplacé au pied levé un ami speaker et cette année je tiendrai de nouveau le micro pour vous accompagner tout au long de la journée.

On nous annonce quelques pointures de la course à pied qui prendront le départ demain et nous accueillerons des passionnés de la course en montagne ainsi que des amoureux des Avants qui souhaitent avant tout s’en mettre pleins les mirettes. Paysages de toute beauté, panorama exceptionnel et du dénivelé pour faire de jolies gambettes pour l’été seront au programme de ce Cross du Cubly (dimanche 21 juin 2015).

CDCInfos pratiques pour le Cross du Cubly

Différentes courses s’offrent à vous : le Mini Trail, le Cross des adultes, le Cross des enfants

10h00 Départ du cross 8 km

10h30 Départ du mini – trail 15km

Dès 12h30 Grand Prix Jeunesse Riviera-Chablais (venez encourager ces jeunes coureurs qui se donnent à fond sur un parcours vallonné)

Retrait des dossards sur la place de fête dès 8h00. Vestiaires non surveillés et douches sont à votre disposition. Possibilité de se restaurer sur la place de fête et être servit par la maison Concordance.

cdc1Pour arriver aux Avants:

En voiture :
Sortie autoroute A9 « Montreux »
Suivre Les Avants

Par train :
Arrêt CFF à Montreux
Prendre le MOB jusqu’à Les Avants

Possibilité de s’inscrire sur place jusqu’à 20 minutes avant le départ (moyennant une contribution supplémentaire)

Pour aller plus loin : Cross du Cubly

Résultats : Softtiming

Unipop Monthey course

Se lancer dans la course

Atelier se lancer dans la course

Samedi 21 mars 2015, de 09h00 à 12h00, à l’Unipop à Monthey, j’aurai le plaisir de vous transmettre différents conseils pour bien se lancer dans la course à pied. L’idée est de vous accompagner le temps d’une matinée (théorie et pratique) et que vous puissiez adopter tout de suite les bons conseils (footing, hydratation, récupération, motivation).

Cet atelier se lancer dans la course est dédié aux débutants en course à pied (non coureurs souhaitant ce lancer bienvenus).

Prenez de quoi écrire, vos vêtements de sport et votre bouteille d’eau (même s’il fait frais).

Le mot d’ordre du jour sera : PLAISIR

Unipop Monthey course affiche2Inscriptions

www.unipopmonthey.ch

Tel : 079 911 21 01

Tarifs

25.- pour les membres Unipop

30.- pour les non membres

Soutien

Merci à l’Unipop Monthey pour son soutien au Tour de Suisse en courant