carnets-de-voyages-2016

Festival Carnets de Voyages

«CARNETS DE VOYAGES»
6ÈME ÉDITION: 25–26–27 NOV. 2016

Je suis invité au festival Carnets de Voyages le samedi 26 novembre 2016. J’animerai ma conférence sur le Tour de Suisse en Courant à 13h00. A la fin de ma présentation vous aurez l’occasion d’échanger avec moi sur cette course de 1000 km sur les routes suisses. Je me ferai un plaisir de vous rencontrer ensuite pour évoquer l’ultramarathon et mes futures courses.

L’équipe de Carnets de Voyages prépare la 6e édition; celle-ci accueillera les voyageurs qui ont envie de faire partager leurs aventures à toutes celles et tous ceux qui rêvent de découvrir de nouveaux horizons parcourus à pieds, à vélo, à cheval, en bateau, en 4×4, à dos de chameau ou de mules, en famille, en solitaire ou entre amis.

Afin de ne pas manquer ce rendez-vous, réservez dans vos agendas les 25, 26 et 27 novembre 2016 au Cycle d’Orientation de Marly.

Vous retrouverez cette atmosphère chaleureuse qui a fait le succès de ce festival, vous aurez l’occasion d’échanger avec les aventuriers ou de vivre un moment d’évasion.

stephane-abry-sion-octobre-2016LIEU

Cycle d’Orientation de Marly, Rte des Ecoles 28, 1723 Marly FR
Plan d’accès

ACCÈS

Bus TPF: arrêt Marly Grand-Pré (lignes 1, 231, 233, 234, 245 et 281)

Privilégiez le co-voiturage ou les transports publics pour vous rendre au Festival.
Pour les personnes qui préférent utiliser leur véhicule, le parking de l’école est à disposition.

HORAIRES

Vendredi 25.11.2016 dès 18h30
Samedi 26.11.2016 dès 10h30
Dimanche 27.11.2016 dès 12h00

RESTAURATION

Vendredi dès 18h30
Boissons et sandwichs
Samedi toute la journée
Boissons, pâtisseries et sandwichs
Samedi 18h15 – 20h00
Menu himalayen: Kukhurako Maasu
Curry de poulet et riz ou Curry de lentilles (végétarien)
Dessert : ceviche d’ananas au gingembre et à la menthe.
Prix: 15.— (tout compris)
Dimanche dès 12h00
Boissons, pâtisseries et sandwichs

BAR

Le bar, tenu par l’équipe de Carnets de Voyages, est ouvert tous les jours.Par l’achat de boissons, vous soutenez le festival et les oeuvres humanitaires présentes.

GRATUITÉ DU FESTIVAL

Le festival Carnets de Voyages et toutes ses activités sont gratuites, mais la tirelire accueille vos dons avec grand plaisir. Ceux-ci permettent la bonne marche du festival et le soutien de projets humanitaires.

Un grand merci à toute l’équipe du CO de Marly, son directeur Hassan Bugnard, les responsables techniques Jean-Luc et Stéphane pour le temps qu’ils nous consacrent, le corps enseignant et tous les élèves pour la décoration, le comité du festival ainsi que tous les bénévoles qui ont aidé à la mise sur pied de Carnets de Voyages.


Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Stéphane Abry

Stéphane Abry

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Mes hashtags : #ultrabry #ultramarathon #abry #teamUR #mizuno #o2score #powerbar #mongoliaruntrip

 

Conférence TDS une

Conférence Tour de Suisse en Courant

Conférence Tour de Suisse en Courant

Jeudi 14 janvier 2016 à Lausanne

Après avoir préparé et réalisé le Tour de Suisse en Courant du 30 mai au 13 juin 2015, je souhaite partager avec vous ces 15 journées d’ultramarathon qui ont été rythmées par des efforts de chaque instant.

Malgré les difficultés, j’ai maintenu le moral et le mental car ma motivation était forte. Ces kilomètres courus sur la route ont été aussi des moments de joies intenses, je pense par exemple à ma descente sur Airolo ou encore à toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné…

Cette douce folie, ce voyage intérieur, ce rêve réalisé font dorénavant partie de mes plus beaux souvenirs de coureur !

A la fin de ma conférence je réponds volontiers à vos questions sur l’entraînement, l’alimentation, l’hydratation, le mental, la motivation, le corps et la psycho.

Je me réjouis de faire votre connaissance, de vous revoir et de vous présenter cette jolie aventure !

Stephane Abry Traine GourdinsConférence Tour de Suisse en Courant à Lausanne

  • Jeudi 14 janvier 2016 à l’hôtel Aulac à 19h
  • Présentation du Tour de Suisse en Courant & questions/réponses
  • Prix d’entrée : CHF 20.-
  • Parking à « deux pas » de l’hôtel Aulac
  • Métro, station Ouchy
  • Réservation souhaitée afin de pouvoir organiser votre accueil +41 78 88 37 2 37 ou contact(@)stephane-abry.com

 


Conférence en entreprise

Cette conférence dans votre entreprise ? Pour votre club ou votre association ? Parfaite dans le cadre d’une soirée d’entreprise, pour un événement de fin d’année, pour motiver et inspirer les équipes.

Contacts professionnels : +41 78 88 37 2 37 et/ou contact(@)stephane-abry.com


Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Facebook : www.facebook.com/stephaneabrycoaching & www.facebook.com/abrystephane

Twitter : twitter.com/StephaneAbry

Linkedin : www.linkedin.com/in/stephaneabry

Pinterest : www.pinterest.com/stphaneabry

Instagram : instagram.com/steabry

Google+ : plus.google.com/u/0/+StéphaneAbryCoaching

Mes hashtags : #endurance #reve #ultra #ultramarathon #abry

Conférence en entreprise

Conférence TDS uneConférence du Tour de Suisse en Courant dans votre entreprise !

Après avoir préparé et réalisé le Tour de Suisse en Courant du 30 mai au 13 juin 2015, je partage avec vous ces 15 journées d’ultramarathon qui ont été rythmées par des efforts de chaque instant : 1’000 km en 2 semaines, 70’000 foulées quotidiennes, 14’500 mètres de dénivelé positif, passage du col du Gothard, du col de San Bernardino…

Pour quoi ?

La conférence du Tour de Suisse en Courant dans votre entreprise, votre club ou votre association pour animer :

– un apéritif de fin d’année

– booster les équipes

– découvrir l’ultramarathon

– recevoir vos clients et leur offrir un moment original

– partager de l’information dans votre club de sport

– soutenir une association

– créer du contact inter-entreprise

– capter les invités d’une soirée réseautage

Questions/réponses

A la fin de ma conférence je réponds volontiers à vos questions sur l’entraînement, l’alimentation, l’hydratation, le mental, la motivation, le corps, la psycho…

Tour de Suisse en Courant Abry 3Format

Le format de cette conférence est de 45 mns et est adaptable à vos besoins :

– par exemple, un timing plus court pour coller à votre organisation.

– axer plus sur le mental, ou sur le rêve ou encore focaliser sur la motivation…

Contacts

Simple comme un coup de fil (+41 78 88 37 2 37) ou comme l’envoi d’un mail (contact(@)stephane-abry.com) !

Demandez-moi la fiche technique, parlons-en et retrouvons-nous pour un moment de partage qui ne laisse pas indifférent celles et ceux qui assistent à cette conférence !

Conférence TDS une

Conférence Tour de Suisse en Courant

Une très belle soirée !

Après avoir couru autour de la Suisse du 30 mai au 13 juin 2015, je présentais pour la première fois ma conférence Tour de Suisse en Courant le samedi 12 septembre 2015 à l’Hôtel Royal à Crans-Montana. La primeur a été réservée à la Fondation Enfants Papillons lors de sa soirée de soutien.

Durant cette très belle soirée avec des décideurs, des personnalités politiques et la ravissante Sindi Arifi, la présidente Elisabeth Gianadda nous a rappelé la mission de la fondation et les enjeux face à la maladie : l’épidermolyse bulleuse.

Prochain souper de soutien à St Maurice

Tour de Suisse en Courant Abry 2 Tour de Suisse en Courant Abry 3

 

Conférence Tour de Suisse en CourantTour de Suisse en Courant Gianadda 2

Durant ma conférence j’ai évoqué mon ressenti, les difficultés et facilités d’une telle aventure, le mental et les rencontres qui ont rythmé ces 2 semaines de course à pied.

C’était aussi pour moi l’occasion de rencontrer des personnes qui ne sont pas du milieu de l’ultramarathon et partager avec eux ma vision de cette pratique.

Tour de Suisse en Courant PochonUn t-shirt au top !

A la fin de la conférence un participant a acheté CHF 1’000.- un des t-shirts que je portais durant les 2 semaines de course ! Cet argent a évidemment été versé à la Fondation Enfants Papillons. Il a ensuite réalisé un très beau geste en offrant le t-shirt à Imanol Valadès membre de la fondation.

Conférence Tour de Suisse en Courant

Cette conférence sera animée prochainement à Monthey et à La Neuveville.

Je présente également cette conférence en entreprise (dossier sur demande).

 

 

Stéphane Abry Territet 01082015

1er août pour la Fondation Enfants Papillons

Pour le 1er août (fête nationale suisse) j’ai été invité par l’Association des Intérêts de Territet suite à mon Tour de Suisse en Courant du 30 mai au 13 juin 2015. L’occasion m’était donnée de revenir quelques minutes sur ce projet qui fut une de mes plus belles aventures en ultramarathon. Devant plusieurs centaines de personnes je suis revenu rapidement sur ce joli défi d’environ 1000 km.

C’était aussi, tout compte fait, une belle façon de fermer une partie du livre car j’avais pris le départ le 30 mai à 10h depuis le Montreux Tennis Club, à côté du port de Territet (place de fête du 1er août).

 

 

 

logo_FondationEnfantsPapillons_QPrendre la parole en public avait pour but, aussi, de mettre en avant la Fondation Enfants Papillons pour laquelle j’ai couru durant 2 semaines. Avec mes mots et non sans émotion, j’ai rappelé le rôle de la fondation fondée par Elisabeth Gianadda et encouragé les participants à soutenir cette cause afin de lutter contre l’épidermolyse bulleuse, maladie génétique rare et orpheline qui touche l’ensemble de la peau et les muqueuses. Le public a ensuite pu prendre des renseignements grâce aux flyers de la Fondation Enfants Papillons et glisser quelques sous en guise de soutien.

Une fin de matinée et un début d’après-midi riches aussi en discussions avec différents acteurs de la fête dont l’agence de publicité Mad Concept de Territet qui me soutient sur mes projets.

J’en profite pour vous faire savoir que le prochain rendez-vous avec la Fondation Enfants Papillons aura lieu le samedi 12 septembre 2015 à l’hôtel Royal de Crans-Montana, dès 18h. A l’occasion de son souper de soutien j’aurai le plaisir d’animer ma conférence sur le Tour de Suisse en Courant.

 

Stéphane Abry Sion samedi 30 mai 2015 place du Midi

Récupération du Tour de Suisse en Courant

Comment récupérer après mon Tour de Suisse en Courant ?

Tout d’abord, j’ai eu de bonnes nouvelles de la part de mon médecin du sport, le docteur Stéphane Borloz (Médecin spécialiste FMH en médecine physique et réadaptation et médecine du sport SSMS). Au bout de 2 jours d’arrêt mon corps récupérait déjà bien au niveau musculaire et les gros bobos s’atténuaient déjà. Plusieurs pistes pour comprendre cette récupération rapide : l’expérience, l’entraînement, la capacité du corps à encaisser, certainement un peu de génétique, l’alimentation, l’hydratation, le repos d’après course, une bonne connaissance de soi et de mes besoins, et un point important qui n’est pas négligeable : malgré les difficultés de courir 70 km/jour, je n’ai pas couru avec intensité mais en endurance ce qui est moins traumatique pour le corps.

Les bobos ramenés à la maison

IMG_4343 Diverses contractures (cuisses et mollets), légère tendinite du releveur droit et tendon d’Achille droit et une inflammation quasi générale du corps. Vous ajoutez un peu d’essoufflement dû à la fatigue et ça vous donne une vue d’ensemble de l’après ultramarathon. Notez aussi que j’ai préservé les articulations, surtout et en priorité le genou gauche !

Que dit le doc ?

D’une part que ma récupération du Tour de Suisse en Courant, que j’appelle la première phase, celle qui dure quelques jours après la course et qui est importante pour celle à long terme, s’est bien déroulée. J’ai retrouvé une alimentation « normale » (féculents, légumes, fruits, protéines et toutes les petites choses qui fond du bien à la tête comme le chocolat et divers grignotages…). Je n’ai pas accentué mon hydratation durant les jours suivants le Tour de Suisse en Courant. Musculairement j’ai récupéré vite et à part le fait de marcher comme un pingouin le jour suivant mon arrêt, je n’ai pas eu de douleurs, ni de soucis majeurs.

Les analyses de sang sont excellentes et elles démontrent que les stratégies de course, d’alimentation et d’hydratation étaient adaptées à ce tour, même s’il y a des points à améliorer. En effet, un tel ultramarathon permet de se découvrir et le feedback réalisé montre que je pourrais par exemple encore plus varié les goûts et les aliments : par exemple des crêpes seraient certainement très bien descendues durant ces 15 jours d’ultra.

Confirmation aussi de ma bonne santé par l’équipe d’O2score (comprendre le modèle). Matin et soir je réalisais des mesures sanguines qui étaient analysées par leur équipe : zoom sur mon système de défense anti-oxydant

Récupération du Tour de Suisse en Courant

Donc j’étais au repos depuis le dimanche 14 juin. Depuis quelques jours j’ai dû gérer les premiers signes négatifs du manque de course à pied. Chez moi il est plus mental que physique. Ca tombe bien quand on a une formation dans le coaching personnel cela permet de s’utiliser comme cobaye ! Cela dit, en accord avec mon doc je peux reprendre mes sorties. Je dois y aller en douceur, progressivement et pour le moment ne pas faire d’entraînement mais juste sortir courir. Je me réjouis de retrouver mes terrains de jeux et j’ai hâte de pouvoir à nouveau galoper dans quelques semaines.

Stéphane Abry St Gothard

Tour de Suisse en Courant : run trip

Mon run trip

Décidément, nous n’avançons pas tous à la même vitesse dans la vie. Ma réflexion se veut là philosophique car ces 15 journées de Tour de Suisse en Courant ont bouleversé d’une part mes croyances et ont confirmé certaines visions que j’ai de la vie et de l’ultramarathon. La vitesse de progression dans la vie, la mienne en tout cas, une fusée de 18 à 30 ans et un escargot depuis. Mon cerveau est un feu d’artifice formé de bouquets de 1001 questions journalières. Depuis quelques mois je sais enfin ce que je veux faire quand je serai grand. Il a fallut encore passer des épreuves, celles par exemple de faire le deuil de certains aspects de ma vie (ceux qui décidément ne fonctionnent pas/plus) et oser être « en aller vers » de nouveaux. Se retrouver avec soi-même à encaisser les douleurs sur les routes de Suisse permet entre autre de descendre dans son inconscient, d’y pêcher des images, des mots/maux et de faire ensuite le point, consciemment. Mon run trip de 15 jours, au-delà du défi physique (kilomètres, dénivelés, chaleurs, blessures), m’a servi à faire le point. L’aventure ne fait que commencer !

La cantonale

Tour de Suisse - Stephane Abry - Troisieme etape 3En suivant les routes cantonales je délimitais clairement mon parcours et fixais les règles du jeu. Je reste convaincu de ce choix malgré une ou deux frayeurs (j’ai en mémoire ce 4×4 BMW qui a frôlé de très près mon pote Sébastien Réby du Team Univers Running sur la 3ème étape). Par moment le flux très important de circulation était particulièrement stressant, surtout quand le corps et l’esprit étaient à bout. J’ai par moment emprunter les chemins de traverses pour retrouver du calme. Mais ces cantonales m’ont fait voir du pays, j’ai ma boîte à images internes remplie de paysages montagneux grandioses. Des flashes quand j’y repense me font voir des lacs, des cascades, des oiseaux, des cols, des sommets… J’ai décidé de graver tout cela dans ma petite tête d’ultramarathonien et de ressortir ce trésor quand j’en aurai besoin, juste pour me faire du bien.

Le physique & le mental

Quand on pratique l’ultramarathon, ma foi, les douleurs, les soucis intestinaux, les maux de ventre, les jambes en bouillie, les frottements font Stéphane Abry St Gothard murspartie de l’expérience. Quand on le sait c’est déjà plus simple à gérer. Il est guère possible de comparer l’ultramarathon à une autre épreuve de course à pied ou alors pour en démontrer les grandes différences (gouffres) qui font la différence. Ce que je veux dire, c’est que tout est démultiplié sur une course de longue distance. Je dépense entre 5000 et 6000 calories par jour. Je bois entre 8 et 10 litres par jour. Le moindre accroc prend une ampleur incroyable. Je le dis de plus en plus mais l’ultra est une pratique subtile (soins, alimentation, hydratation, vitesse, improvisation, patience…).

J’ai discuté avec Elisabeth Gianadda (présidente de la Fondation Enfants Papillons) du corps et du mental. Au final qui décide ? Ma réflexion qui pourra encore changer et évoluer est la suivante. Mon corps dès les 4 premières heures de course (donc dès le départ de la 1ère étape) me faisait déjà mal (quadriceps). Evidemment la douleur est tout à fait acceptable et supportable à ce moment là. Mais si j’écoute mon corps, je stoppe. Plus tard les différents bobos, même s’ils paraissaient impressionnants vus de l’extérieur, ne m’ont jamais fait douter pour l’avenir. Je savais par expérience qu’il n’y aurait pas de séquelle. En revanche quand je stoppe à environ 70 km de l’arrivée, je sais que si je continue avec un genou gauche qui ne tient plus, ma santé physique est en jeu. Donc, tant que notre vie ou santé ne sont pas en jeu, notre mental peut nous faire faire des choses extraordinaires. Dès que la vie et la santé sont en jeu alors il faut à mon avis savoir raison gardée.

Si je me retrouve au milieu du désert avec un genou défaillant et que je risque ma vie alors là il me faut continuer à avancer pour sauver ma peau. Dans mon activité je n’y donne aucun sens. Cela n’engage que moi car d’autres ultramarathoniens ont un avis différent et tout à fait respectable sur le sujet.

Donc j’en viens à constater (avec l’appui d’études sur le Tor des Géants et l’UTMB) qu’il est essentiel de trouver l’équilibre entre le corps et l’esprit pour qu’ils fonctionnent ensemble et non l’un contre l’autre.

Sentiments, impressions

11063426_10204926462345381_9123664152211964557_oJ’ai la preuve via mon médecin du sport et les analyses sanguines que mon corps récupère vite. Pour le moment pas d’explications concrètes, certainement un peu de génétique, d’une bonne écoute de mon corps et de mes besoins et de l’expérience qui commence à porter ses fruits. Ca c’est bon pour le moral et pour aborder sereinement les autres ultras qui m’attendent.

Au fil des jours, je me suis aperçu que le principal pour moi était de courir. Qu’une étape fasse 50 ou 80 km n’avait plus autant d’importance qu’au début du périple. Difficile à expliquer ce ressenti alors qu’il y a aussi des moments de souffrance, que courir fait tout autant partie du « mal » que de la « guérison ». En fin de compte la course devient machinale. A partir d’un certain moment, pas précis à vrai dire, courir est une évidence.

Je ne referai pas ce Tour de Suisse en Courant d’une part car je veux garder cette expérience unique et d’autre part car je connais maintenant les routes 😉

Run trip d’avenir ?

Stephane Abry fontaineOui je pense au prochain projet. J’ai besoin de vivre ces moments. Ils sont mon équilibre, mes rêves à réaliser. Courir est ma manière de m’exprimer dans la vie. Alors le prochain ultra « made in Abry » sera de toute beauté avec une approche complètement différente. Les bases sont posées… reste à vous en dire plus prochainement et à le courir !

Boitier-copie2

O2score

Repoussez intelligemment vos limites avec O2score !

O2score est un appareil nomade qui détermine votre état de récupération après l’effort. Il vous permet ainsi de calibrer votre entraînement pour en augmenter les bénéfices.

Une application gratuite et multiplateforme

  • Optimisez votre temps de récupération (après l’effort)
  • Diminuez le risque de blessure
  • Augmentez vos performances
  • Entraînez-vous efficacement pour développer votre force mentale

Présentation d’O2score

Georges Rochat et Philippe Tacchini sont les créateurs de O2score.

Georges est le fondateur de Valtronics. Comme actionnaire d’EDEL, il s’est rapproché de plus en plus d’EDEL pour finalement en devenir le CEO. Philippe Tacchini est le fondateur d’EDEL qui a développé la technologie, en collaboration avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

(Edel : Une innovation de l’EPFL qui permet désormais de mesurer simplement le système de défense antioxydant. Capable de détecter un potentiel stress oxydatif, le test EDEL constitue un examen préventif majeur).

Comment est né O2score ?  Boitier

Mesurer pour améliorer, cette règle est valable dans le sport, mais aussi dans la science, sans la capacité de mesurer une variable, on ne peut pas l’améliorer, d’où l’idée d’O2score.

Depuis, comment la société O2score a évolué ? 

EDEL THERAPEUTICS, puis EDEL-FOR-LIFE existe depuis 1997. Ses premières activités concernaient le conseil dans le domaine des antioxydants. Face au constat qu’il n’existait pas de moyens de mesurer les antioxydants en 20 secondes de façon simple, sans avoir à transporter les échantillons, EDEL a développé, en collaboration avec l’EPFL et le support de la Commission pour l’Innovation Technologique Suisse (CTI), la technologie EDEL qui possède de multiples applications dans plusieurs domaines. Un produit oxydé est un produit périmé. Dans le domaine du sport, le contrôle du stress oxydatif joue un rôle clé dans la performance.

Quel est le but d’O2score ?

Un des buts d’O2SCORE est de fournir au plus grand nombre les outils et le support pour mieux contrôler et vérifier les bénéfices d’une pratique sportive bien gérée, quelque soit son niveau, sportif d’élite ou sportif amateur. Les 2 sont également exposé au stress oxydatif et à ses conséquences négatives, sans pour autant en avoir conscience, puisque ses conséquences peuvent s’inscrire dans le court, moyen et/ou long terme, selon l’intensité et la durée de son exposition.

Concrètement ce que vous proposez, comment ça marche ? 

Nous proposons un appareil de mesure unique qui permet d’effectuer une mesure totalement impossible à réaliser jusqu’à présent. Le principe de la mesure est basé sur l’électrochimie, soit les échanges d’électrons, le fondement des réactions d’oxydo-réductions. Les résultats obtenus sont exprimés en unité « EDEL » qui correspond à l’activité antioxydant d’une solution de 1 micromolaire de vitamine C. Nous utilisons des valeurs indicatives de référence qui correspondent aux valeurs les plus souvent observées chez une population en bonne santé, en plus, grâce à notre système de monitoring, chaque personne devient sa propre référence,  Les résultats procurent des informations sur l’état et la capacité du système de défense antioxydant pour lutter/contrôler le stress oxydatif de façon dynamique, c’est-à-dire d’une façon utile, par opposition à une seule mesure qui procure des informations qui correspondent à une mesure effectuée une seule fois dans des conditions précises et à temps donné.

Ca veut dire quoi une bonne récupération ? logo o2core

La bonne récupération du système de défense antioxydant correspond à son retour à des valeurs mesurées au repos +/-10%. Cette récupération physiologique du système de défense antioxydant est impossible à connaître sans la mesurer. On peut effectivement imaginer ou croire avoir récupérer la capacité de son système de défense antioxydant, en particulier après un gros effort ou une activité physique intense et/ou régulière, par contre la mesure électrochimique d’un échantillon permet d’en connaître sa valeur de façon objective.

Quels sont les développements possibles pour O2score ? 

Il existe plusieurs développements possibles, en particulier le suivi individuel de tout un chacun, qu’il soit sportif d’élite ou sportif du dimanche, afin de mieux gérer sa récupération, les bénéfices de sa pratique sportive de façon objective et également d’améliorer ses performances. Nos objectifs correspondent aux étapes qui conduisent à cette vision, y compris un nombre croissant de sportifs d’élite qui utilisent notre technologie.
bandeau-site

Pour aller plus loin : O2score

 

 

 

 

Tour-de-Suisse-Challenge-Blisport-J-moins-1

Tour de suisse en courant – Challenge Blisport « J » moins 1

Actu du jour

Comme dans chaque organisation, on se rend compte que les derniers jours sont les plus chargés et qu’il manque toujours quelque chose (ajouter un article sur le web, un dernier achat à faire…).

Préparation physique

Bien m’hydrater en buvant beaucoup d’eau, faire quelques étirements très doux et quelques massages pour bien détendre.

Préparation mentale

C’est le moment de garder son sang froid, de rester zen, de faire « comme si » !

Préparation logistique

Aujourd’hui est un grand jour… Avec Karyn on va essayer de faire rentrer tout le matériel dans la voiture juste pour rire…

Et nous prévoyons un plan B pour le passage du col du Nufenen car nous ne sommes toujours pas certains qu’ils soient ouvert lundi… Si nous ne pouvons pas l’emprunter (ce qui serait vraiment dommage pour le défi et les yeux) nous irions de Brig à Oberwald, là nous mettrions la voiture et toute la fine équipe sur le train qui passe sous la montagne (environ 15 mns) et ensuite je reprendrais la course entre Realp et Airolo…

Préparation médiatique

Retrouvez-moi sur le podcast de Radio People en compagnie de Phil pour une interview réalisée mercredi 27 mai http://www.radio-people.ch/podcasts/le-coup-de-phil/sportifs-et-sportives/705-stephane-abry-tour-de-suisse-en-courant-27-05-2015

Préparation technique  

Je ne retrouve pas ma clé à molette…

Course des Paves 4

Suivre le Tour de Suisse en Courant

Suivre le Tour de Suisse en Courant sur internet

Chaque soir, dans la mesure du possible (c’est la fatigue qui décidera), nous publierons un cours résumé ici même (humeur du jour, difficultés, facilités, anecdotes..).

Après chaque étape vous pourrez découvrir le parcours effectué, le kilométrage, ma vitesse… sur l’application Blisport.

Tout au long de la journée, Karyn qui m’accompagne, tous ceux qui en auront l’envie et moi-même, nous publierons des photos et commentaires sur la page Facebook de l’évènement

Nous accompagner durant le Tour de Suisse en Courant

Blisport logoVous avez envie de m’accompagner à vélo, en courant, à trottinette, à rollers… vous êtes les bienvenus sur le nombre de kilomètres qui vous tente et sur les portions des parcours qui vous motivent le plus ou tout simplement les plus proches de chez vous.

Sur la page des étapes, en cliquant sur les titres vous pourrez voir les cartes générales, les horaires de départs et les heures d’arrivées (celles-ci étant à titre informatif).

Vous pouvez m’envoyer un sms +41 78 88 37 2 37 ou un mail à contact(@)stephane-abry.com pour me prévenir de votre venue. Nous essayerons dans la mesure du possible de vous répondre, ne serait-ce que par un simple ok.

Pensez à prendre vos boissons et ravitaillements. Sachez aussi que durant une telle épreuve je ne serai peut-être pas des plus causants ou au contraire je serai une vraie pipelette. Je risque de passer par des moments plus douloureux que d’autres et donc la vitesse pourra en être particulièrement affectée.

Concernant la vitesse je serai en moyenne par étape entre 8 et 9 km/h si tout va bien.

« Viendez » comme on dit par chez moi ! Vous pouvez venir à 10 ou 15 si ça vous chante et d’avance merci pour le partage !